ÉDITO


Une programmation foisonnante et ouverte à tous les arts, telle est l’orientation de la huitième édition du festival qui présente pendant 6 semaines la jeune création artistique dans tous ses états, au propre comme au figuré.

 

16 compagnies ou collectifs font des propositions de mises en voix ou de spectacles, parfois encore en travail : adaptations littéraires, revisites de textes majeurs, écritures contemporaines, mais surtout des créations originales avec du théâtre d’improvisation, du théâtre immersif, de la danse, de la danse-théâtre, du mélangé, de la déambulation et de la performance.

 

Et puisque tous les arts sont conviés, ce sont aussi une exposition de photos, des installations vidéo, des films inclassables, des films documentaires, des court-métrages et des concerts avec de la house, de la soul, du trip-hop et de l’électro.

 

Une attention particulière est prêtée aux jeunes écritures contemporaines avec le lancement du numéro 3 de la revue Le Bruit du Monde et des lectures portées par le collectif À Mots Découverts. Tout au long du festival, une librairie FMR prolonge ce coup de projecteur en promouvant la jeune édition indépendante.

 

Deux débats ponctuent le festival, faisant écho à des thématiques qui traversent de nombreuses projets : Dans les écritures contemporaines et sur les plateaux, le masculin est-il toujours neutre ? Les homosexualités sont-elles représentables au théâtre ?

 

Il se raconte des histoires de genre, d’amour, d’empêchement, de pouvoir et de censure. Comment continuer à exister dans un monde qui a renoncé à tenir ses promesses ? A-t-on encore le droit d’être jeune, de croire, de douter, d’expérimenter ?

 

D'édition en édition, le festival Péril Jeune ! questionne, cherche, explore de nouvelles formes, décloisonne, déplace les lignes et s'ouvre aux autres arts.

Bon festival à toutes et à tous !

 

Judith Depaule et Ariel Cypel